Ce vendredi 19 mai, vers 15h40,  suite à une interpellation par la gendarmerie d'individus en scooter, nous avons confiné les enfants dans les classes, comme le prévoit notre plan particulier de mise en sécurité. Ce plan permet de réagir rapidement en cas d'intrusion dans l'école. L'alerte a été levée après avoir contacté la gendarmerie, qui nous a assuré qu'il n'y avait plus rien à craindre. La sortie s'est faite normalement. Nous tenons à préciser les faits pour éviter qu'ils soient amplifiés ou déformés, nous comprenons que des enfants ont pu être choqués ou impressionnés par le dispositif déployé.